Les jardins de l’Europe

Les jardins de l'Europe

Les jardins de l’Europe – Un lieu incontournable pendant votre visite à Annecy. Un immense parc arboré situé dans le prolongement de la promenade du pâquier. Derrière l’hôtel de ville d’Annecy, sur les rives du Lac d’Annecy. Dans le département de la Haute-Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les jardins de l’Europe à la différence du pâquier propose de grands espaces de pelouse pour la plupart à l’ombre d’environ  650 arbres et de plus de 1000 arbustes variés. Les jardins sont aussi équipés de plusieurs bancs, de fontaines à eau, et même d’une aire de jeux pour enfants.

Certains chanceux peuvent amarrer leur bateau le long de la promenade au fil de l’eau. Non loin de l’île aux cygnes, après les loueurs de pédalos. Et aussi dans le canal du Vassé après le pont des amours qui relie le pâquier et le pré Lombard

Une statut de bronze de Berthollet trône en bordure du jardin de l’Europe en face du cadran solaire du frère Arsène (Jean-Marie Dumurgier).

Durant l’été, l’organisation d’Annecy paysages y dispose souvent des œuvres d’art. Le P’tit bal perdu se tient fréquemment non loin de la statue de Bertholet. en 2020 avec le Covid-19, il n’a malheureusement pas eu lieu.

Les jardins de l'Europe

L’histoire des jardins de l’Europe

Ancienne île marécageuse, située hors des murs de la ville, les jardins de l’Europe deviennent une possession de la famille Asinari (it). Des banquiers lombards (xive au xve siècle) originaire d’Asti en Italie. D’où son nom d’origine, le pré Lombard.

Après la construction d’un canal entre le Thiou et le Vassé en 1563, le pré est coupé en deux. Une partie de ce pré insalubre, abrite quelques « maisonnées de fortune de santé ». Elle est dédiée aux contagieux que l’on isolait durant les épidémies de peste.

Le pré Lombard fut , le 17 mai 1602 aménagé en lieu de promenade et d’agrément par le duc Henri Ier de Savoie-Nemours. Les jardins de l’Europe fussent ensuite offerts à l’ordre de la visitation par Charles Amédée de Savoie-Nemours. Le pré fut alors encerclé de murs de 4 mètres de haut et une chapelle est construite. Le pré communique désormais avec Annecy le neuf par le biais d’une passerelle couverte par un pont Lewis.

Après la nationalisation du pré Lombard, il fut revendu en 1795 à un entrepreneur Genevois qui s’en sert pour l’étendage de toiles imprimées.

La ville racheta ce qui deviendra les jardins de l’Europe entre  1835 et 1843 et entrepris des travaux d’urbanisation. Un nouvel Hôtel de Ville et une école sont construits. Les deux îles sont transformées en une presqu’île, et l’îles aux cygnes vit le jour.

Enfin, il faut attendre 1863, au lendemain de l’annexion du duché de Savoie, pour que le Conseil municipal décide la mise en place d’un jardin anglais selon les plans d’Henri Porreaux.

Aujourd’hui, le début du jardin de l’Europe est marqué par le pont des Halles. Se terminant le long du canal du Thiou.

Le jardin fait l’objet d’une inscription à l’Inventaire général du patrimoine culturel, en 2003.

Les jardins de l'Europe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.