Le pont des amours

258 Vues/views

Le pont des amours est le lieu par excellence des amoureux qui visitent la ville d’Annecy. Cette ville est situé dans le département de la Haute-Savoie en Auvergne-Rhône-Alpes.

Si on les annéciens l’ont baptisé « Le pont des amours », officiellement, il s’appelle « La passerelle du Jardin public ». Ce qui est tout suite moins attractif.

Si on devait compter le nombre de fois où des amoureux s’y sont embrassés, il n’y aurait pas assez de gouttes d’eau dans le lac. En effet, le pont des amours de par sa situation offre des points de vue idylliques. D’un côté la vue sur les barques « romantiquement » mise en scène le long des quais. Et de l’autre côté une vue imprenable sur le Lac d’Annecy, la tournette et l’iles aux oiseaux.

À cheval entre le pâquier et les jardins de l’Europe, le pont des amours marque le début de la rivière le Thiou dans la ville. Il est aussi le point de départ du train touristique d’Annecy.

Le pont des amours

Il existe deux légendes urbaines relatives à ce pont. La première dit que deux amoureux se donnant un baiser en son milieu seront unis pour la vie. Il faut que je vérifie ça :-). Une autre source mentionne que le Pont des Amours devrait son nom à son ancienne fréquentation de rencontre pour les amours tarifés des prostituées.

L’histoire du pont des amours d’Annecy

Un premier projet municipal d’une passerelle entre les Jardins de l’Europe et l’esplanade du Pâquier date de 1836. En 1845, à l’occasion de la visite du roi de Piémont-Sardaigne, Charles-Albert de Savoie, est construite une passerelle en bois. Celle-ci devait permettre aux spectateurs de voir les illuminations nocturnes du canal.

Plusieurs projets sont étudiés pour le pont des amours. En 1859, est inauguré un pont plat à trois arches en fonte. Une œuvre du serrurier Claude Grandchamp, sous la dénomination de « passerelle du jardin public ». Cependant, cette passerelle n’est pas pratique. En effet, elle gêne la circulation des bateaux automobiles et de surcroît engendre des frais d’entretien trop importants.

Il a fallu attendre le 18 novembre 1906 pour que la municipalité choisisse de remplacer le pont en fonte par un nouveau pont en fer. Projet porté par l’architecte Gaspard Fruaüf. Il est inauguré presque une an plustard. Le 8 novembre 1907 à l’occasion de l’inauguration du monument dédié à Eugène Sue et de la nouvelle école des Balmettes.

Découvrez d’autres lieux à visiter à Annecy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

RSS
Follow by Email
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :