Publicités

Annecy au moyen âge

217 Vues/views

Tout au long de ce blog sur Annecy, je vous fais découvrir des activités qui meubleront positivement votre séjour. Sur cet article, je vous emmène dans le passé. Annecy au moyen âge

Throughout this blog on Annecy, I introduce you to activities that will positively furnish your stay. On this article, I take you back to the past. 

Annecy au moyen âge

Pour se protéger des attaques extérieures, Annecy du moyen-âge disposait d’une enceinte fortifiée.

La ville est longtemps restée enfermée dans ses remparts. La première enceinte qui était constituée de la porte d’Ysernon (actuelle Porte Sainte-Claire). La porte Perrière et de la porte Notre-Dame. Elle a ensuite été agrandie au nord-est au 14e siècle avec la création des portes du Pâquier et de Bœuf (aujourd’hui disparues).

Porte sainte-claire annecy moyen âge

Ces remparts sont alors bordés par des douves (le canal du Vassé). Vers le 15e siècle, le faubourg Sainte-Claire est intégré à l’enceinte et une nouvelle porte de l’Ysernon est crée. La porte du Saint-Sépulcre. Des incendies détruisent une grande partie de la ville en 1412 puis en 1448.

Vieilles ville Annecy

Annecy of the Middle Ages

To protect itself from external attacks, the Annecy of the Middle Ages had a fortified enclosure.

The city has long been locked in its ramparts. A first enclosure, The Ysernon gate (now Sainte-Claire gate),  Perrière gate and Notre-Dame gate was enlarged to the northeast in the 14th century. With the creation of the Pâquier gate and Boeuf gate (now extinct) ). These ramparts are then bordered by a moat (the Vassé canal).

Around the 15th century, the Faubourg Sainte-Claire was integrated into the enclosure and a new door to the Ysernon was created (door to the Holy Sepulcher). Fires destroyed a large part of the city in 1412 and then in 1448.

Au 16e siècle

En 1563, un canal allant du Thiou au Vassé est creusé, coupant le pré Lombard.  (Nommé ainsi car possession de banquiers lombards) en deux. Une île est délimitée où on isole les contagieux lors des épidémies de peste. C’est le début de la construction des bâtiments en pierre à arcades.

In the 16th century

arcade annecy


In 1563, a canal going from Thiou to Vassé was dug, cutting the Lombard meadow (so named because of the possession of Lombard bankers) in two. An island is demarcated where contagious people are isolated during plague epidemics. It is the beginning of the construction of stone buildings with arcades.

Annecy au moyen âge

La porte Pérriere

La porte perrière Annecy moyen-âge

Élément pittoresque de l’Annecy du moyen âge, la porte Perrière marquait au Môyen-âge la limite extérieure de la ville. Préservée contrairement à beaucoup d’autres portes de la ville. Elle donne accès à un faubourg paisible à l’écart des touristes.

Citée en 1337, la porta Insule, dite Perrière, donne sur l’ancien chemin longeant la rive gauche du lac, en direction du col du Petit Saint Bernard.
Elle appartient à la première enceinte d’Annecy du XIIIe siècle, qui défend les ruelles et habitations dessous le Château.

The Perrière Gate

A picturesque element of Old Annecy, the Perrière gate marked at the Môyen Age the outer limit of the city. Preserved unlike many other gates of the city, it gives access to a peaceful suburb away from tourists.
Cited in 1337, the Port Insule, known as Perrière, overlooks the old path along the left bank of the lake, towards the Petit Saint Bernard pass.
It belongs to the first enclosure of Annecy of the XIIIth century, which defends the alleys and dwellings below the Castle.

La côte Perrière

La route des Alpes donne naissance à un faubourg, constitué de maisons à galeries de bois. En 1912, le côté droit de la côte Perrière, qui menace de tomber en ruine est détruit.
L’impasse du Trippoz, qui longe l’ancien rempart, conserve le souvenir du jeu de paume du Château.
Pour rentrer et sortir de la cité d’Annecy du moyen-âge, la vielle ville d’aujourd’hui, il fallait emprunter des passages protégés et payer une taxe.

Donnant sur les routes en provenance d’Italie, du col du Petit Saint Bernard. Mais aussi de Faverges et d’Albertville plus proche. La porta insule (que tout le monde appelle porte Perrière) était le passage obligé pour les voyageurs et les commerçants qui arrivaient depuis la rive gauche du lac.

The Perrière coast

The Alpine road gives birth to a suburb, made up of houses with wooden galleries. In 1912, the right side of the Perrière coast, which threatened to collapse, was destroyed.
The impasse du Trippoz, which runs along the old rampart, preserves the memory of the Château’s tennis court.
To enter and leave the city, you had to take protected passages and pay a tax.
Overlooking the roads from Italy, from the Petit Saint Bernard pass, but also from Faverges and the nearest Albertville. the porta insule (which everyone calls Porte Perrière) was a must for travelers and traders arriving from the left bank of the lake.

Annecy au moyen-âge

L’architecture du môyen âge

Connue dès 1337 (mais certainement érigée plus tôt), cette entrée d’Annecy du moyen-âge délimite le Sud-Est de la ville. Au-delà, un faubourg se construit peu à peu en dehors de l’enceinte de la ville et existe toujours aujourd’hui. Les maisons, pas forcément très solides sont même détruites au début du 20e siècle.

La porte en elle-même fait partie d’un puzzle architectural, qui relie l’enceinte du château aux maisons attenantes. Étroite et pas très haute, la porte de style roman est massive et surmontée de mâchicoulis de chaque côté du passage. Au-dessus de la porte (côté extérieur), on retrouve le blason de la ville incrusté dans le mur ,un poisson.

Au-dessus, et un peu en retrait, la tour du château du même nom surveillait les allées et venues en direction de la porte Perrière. Vous la reconnaîtrez aisément en été. Il y a toujours une queue énorme de gens qui attend pour acheter une glace au glacier des Alpes :)

Architecture of the middle age

Known in 1337 (but certainly erected earlier), this entrance to the fortified city of Annecy delimits the South East of the city. Beyond that, a suburb is gradually being built outside the city walls and still exists today. The houses, not necessarily very solid, were even destroyed at the beginning of the 20th century.

The door itself is part of an architectural puzzle, that links the castle grounds to the adjoining houses. Narrow and not very high, the Romanesque door is massive and topped with machicolations on each side of the passage.

Above the door (outside), there is the city’s coat of arms embedded in the wall a fish.
Above, and a little behind, the tower of the chateau of the same name watched the comings and goings towards the Perrière gate. You will easily recognize it in summer, there is always a huge queue of people waiting to buy ice cream at the Alps glacier 🙂

La porte sainte-claire

Porte sainte-claire Annecy moyen âge

Sans doute parce qu’elle n’était pas d’église que la cloche de la porte Sainte Claire a été sauvée des fureurs révolutionnaires. Elle continue depuis 1556 à rythmer la vie du quartier. C’est par cette porte qu’Henri IV fit son entrée le 5 Octobre 1600.

Cette porte, dont le nom veut évoquer le souvenir de l’ancien couvent de Clarisses, édifié à proximité, est restée intacte .Ses gonds usés, ses mâchicoulis (Balcon au sommet des murailles ou des tours des châteaux-forts, percé d’ouvertures à sa partie inférieure (permettant de laisser tomber des projectiles sur l’ennemi).

Son clocheton témoignent assez du rôle joué par cette entrée de ville ouverte en direction d’Aix-les-Bains et de Chambéry. Elle débouche sur le faubourg Sainte-Claire fermé à son extrémité par une large porte en ogive « la porte du sépulcre » qui constituait une avant-défense de la cité.

Avant-défense Porte Sainte-claire Annecy moyen-âge

Annecy of the Middle Ages

The Sainte-claire gate

Undoubtedly because it was not of church that the bell of the Sainte Claire door was saved from the revolutionary fury and continues since 1556 to rhythm the life of the district . It is by this door that Henri IV made its entry on October 5, 1600.

This door, whose name wants to evoke the memory of the former convent of Clarisses, built nearby, has remained intact. His worn hinges, his machicolations (Balcony at the top of the walls or towers of the fortified castles, pierced with openings at its lower part (allowing to drop projectiles on the enemy).

His pinnacle testify enough to the role played by this open city entrance towards Aix-les-Bains and Chambéry. It leads to the Faubourg Sainte- Claire closed at its end by a large pointed door. The door of the sepulcher .Which constituted a pre-defense of the city. 

Lisez aussi/Read also :

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

RSS
Follow by Email
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :